• Le Kamtchatka

    Le kamtchatka

     

    Géographie et géologie

    Longue de 1 250 km et large de 450, la péninsule du Kamtchatka est baignée par la mer d'Oskhotsk à  l'ouest, la mer de Bering et l'océan Pacifique à l'est.  Elle fut « découverte » au XVIII° siécle  par l'explorateur danoiS vitus Bering  , pour le compte du tsar Pierre 1° .

     

    Bering

    Séparée de La capitale par onze fuseaux horaires, cette gigantesque presqu'île et sa capitale seront totalement interdites aux étrangers pendant cinquante ans..

    Le climat est froid et humide.

    Les ressources naturelles du Kamtchatka incluent le charbon , l'or, le tungsténe, le platine, mica, la pyrite, et le gaz naturel. 

    Le fleuve Kamtchaka  et la vallée centrale, dans laquelle celui-ci coule, sont bordés par de grandes chaînes comprenant environ 160 volcans  dont 29 sont actifs.

    volcan kamtchatka

     

    Le point culminant de la presqu'île est le Klioutchevskoî(4 835 m), mais le sommet le plus impressionnant est le volcan kronotsky, dont le cône parfait fait dire à certains qu'il s'agit du plus beau des volcans de la planète. Les trois volcans visibles depuis PETROPAVLOSK sont beaucoup plus accessibles.

    Terre jeune du point de vue géologique, la péninsule s'est dressée il y a moins d'un million d'années. Le chapelet de volcans du Kamtchatka continue sa croissance.

    La faune

    Le Kamtchatka héberge de très nombreuses espèces. C'est le résultat de la grande variété de climats coexistants locale, au grand nombre de rivières, aux eaux très riches du nord-ouest de l'océan Pacifique, de la mer de Béring et de la mer d'Okhotsk ainsi qu'à la faible densité humaine et au modeste développement économique. Malgré tout, l'exploitation des ressources halieutiques et du commerce des fourrures se sont traduits par une diminution importantes de certaines espèces.

    ours du Kamtchka

    Parmi les mammifères terrestres, le Kamtchatka est connu pour la présence et la taille de ses ours bruns.  Dans la réserve naturelle de Kronotsky il y a une population estimée à 300-400 individus par million d'hectares. On trouve également de nombreuses autres espèces telles que le loup , le renard articque, le lynx, le glouton , la zibeline, la belette, l'hermine, la loutre de mer,le mouflon,, le renne, l'orignal, le liévre, la marmotte, le lemming. 

    La péninsule est le lieu de reproduction du pygarque de stellerle plus gands des aigles de la planéte, ainsi que de l'aigle royaln et du faucon gerfault.

    Le Kamtchatka est la région du monde qui abrite sans doute le plus grand nombre de variétés de Saumon  en particulier les six espèces anadrones du Pacifique : royal ou chinook, rouge ou sockeye, coho, rose, keta et chum. Les biologistes estiment qu'un sixième à un quart des saumons du Pacifique sont originaires du Kamtchatka.Le lac des kouriles  est connu pour être le plus grand lieu de reproduction du saumon rouge d'Eurasie. Pour répondre à la demande grandissante de la pêche et à la diminution mondiale du stock des saumons sauvages, 2,4 millions hectares sur les 9 situés le long des rivières les plus productives en saumon sont en train d'être déclarés réserve naturelle.

    Les Cétacés qui fréquentent ces eaux très riches du Pacifique nord-ouest et de la mer d'Okhotsk comprennent l'orque, le marsouin , la baleine à bosse, le cachalot et le rorqual.'

    La faune marine, également très riche, est typique des mers du nord. Les espèces ayant une importance commerciale primordiale sont le Crabe, la coquille St Jacques, le Calmar,le Lieu Noir, la morue, le hareng, le flétan,ainsi que les poissons plats. 

    Économie

    La plupart des habitants, environ 60%, résident dans la capitale administrative PETROPAVLOSK. Les secteurs d'activité les plus développés sont la pêche, la sylviculture, le tourisme  (une industrie en pleine croissance) et l'armée. La présence militaire est importante dans la péninsule . Il existe également plusieurs bases aériennes ainsi que des sites radars.

    helico kamtchtka 3

     

    Histoire

    La Russie  est établie dans la péninsule du Kamtchatka depuis le XVII ° siécle, Ivan Kamtchaty, Simon Dejnev, et le cosaque Ivan Rubets et d'autres explorateurs russes partirent explorer cette région dans le milieu des années 1600 et en revinrent avec des récits décrivant une terre de feu (à cause des volcans), riche en poissons et en fourrures.

    En 1697 Vladimir Atlassov,  dirigea une expédition de 65 Cosaques chargée d'explorer la péninsule. Il construisit deux forts le long de la rivière Kamtchatka . De 1704 à 1706 , ils installèrent les colonies de Verkhne (la plus haute) et Nijni (la plus basse) Kamtchatski. Une fois loin des yeux de leurs maîtres, les Cosaques exploitèrent sans ménagement les indigène s Kamtchadales. Les abus furent tels que l'administration du nord-ouest  de Yakoutstk  envoya Atlassov avec troupes et canons pour y restaurer l'ordre, mais il était trop tard. Le groupe de Cosaques avait acquis trop de puissance et Atlassov fut tué en 1711.

    À compter de cette date, le Kamtchatka devint une région quasi-autonome, ne prenant pratiquement plus ses ordres de Yakoutsk. En 1713, il y avait approximativement 500 Cosaques vivant dans la région. Leur cruauté et leurs abus largement connus provoquèrent tout d'abord des protestations, puis des révoltes ouvertes des habitants indigènes; les soulèvements devinrent courants et atteignirent leur sommet lorsque, en 1731 la colonie de Nijni Kamtchatski fut rasée par les indigènes et ses habitants massacrés. Les Cosaques restants se regroupèrent et matèrent la rébellion à coup de fusils et de canons.

    La population indigène, évaluée à 20 000 au début du XVIII ° siécle, était tombée à seulement 10 000 dans les années 1750.

    La fondation de Petropavlovsk-Kamtchatski en 1740  par l'explorateur  l'explorateur Danois Vitus Bering constitua le début d'une « ouverture » significative vers l'extérieur du Kamtchatka, d'autant plus que le gouvernement en place commença à y envoyer des déportés. Par ailleurs, le gouvernement russe encouragea l'installation des nouveaux venus en leur offrant des terres. En 1812,, la population indigène avait encore diminué et comprenait moins de 3 200 habitants alors que la population russe avait augmenté dans le même temps et était passé à 2 500.

    En septembre 1787, La Boussole et L'Astrolabe de l'expedition de la Pérouse  firent relâche à Petropavlovsk. Barthélemy de Lesseps y débarqua avec des documents qu'il ramena en France par voie terrestre.

    ,En 1854, les Français et les Britaniques, qui, à l'époque, étaient en guerre avec les Russes en Crimée, attaquèrent Petropavlovsk-Kamtchatski. Sous le coup de la surprise, 988 hommes équipés de 68 fusils seulement réussirent à défendre l'avant-poste contre 6 navires équipés de 206 canons et 2 540 soldats français et britanniques. Malgré cette défense héroïque, Petropavlosk fut abandonnée après le retrait des forces franco-britanniques. L'année suivante, lorsqu'une seconde force armée attaqua le port, elle le trouva désert. Les bateaux bombardèrent la ville et repartirent.

    Les 50 années suivantes furent moins propices. En 1867 ,l'Alaska fut vendu aux Etat-Unis, , rendant caduc le rôle de Petropavlovsk, en tant que plaque tournante pour les explorateurs et les commerçants en transit vers les territoires américains. En 1860, la région (maritime) de Primorski fut créée et le Kamtchatka fut placé sous sa juridiction.En 1875  les îles Kouriles, furent cédées au Japon, en échange de la restitution à la Russie de Sakhaline . La population russe du Kamtchatka stagna à environ 2 500 habitants jusqu'au début  Du XX° Siécles, tandis que la population indigène atteignait 5 000 personnes.

    Paysage kamtchka

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :